CDH34 - Changements climatiques et droits des enfants

Intervention de la France

34ème session du Conseil des droits de l’Homme

Débat consacré aux changements climatiques et aux droits des enfants

La version prononcée fait foi.

Monsieur le Président,

La France souscrit à la déclaration de l’Union européenne et salue la tenue de ce débat.

Le changement climatique constitue un défi majeur qui nous concerne tous. Il entraine des risques importants pour les enfants. Il remet en cause leurs droits fondamentaux tels que le droit à la santé, à l’alimentation, à l’eau, ou encore à l’éducation.

En outre, les enfants sont toujours les premières victimes des catastrophes naturelles.
Pour préserver la qualité d’existence des générations présentes et futures, la France mène deux types d’actions complémentaires :

  • D’une part, la France s’engage en faveur de la préservation de la planète. A l’occasion de la COP 22, la France a confirmé et renforcé ses engagements globaux, établis dans le cadre de l’Accord de Paris -premier accord environnemental à vocation universelle faisant explicitement référence au nécessaire respect des droits de l’Homme, et qui représente à cet égard une avancée majeure pour l’intégration des droits de l’Homme à la gouvernance environnementale. La France salue les 133 pays qui ont désormais ratifié cet accord et qui ont permis son entrée en vigueur dès l’an dernier.
  • D’autre part, la France incite les Etats à promouvoir une approche participative de la lutte contre le changement climatique. La société civile et les jeunes en particulier ont un rôle essentiel à jouer car ils sont les acteurs d’aujourd’hui et de demain pour contribuer à diffuser les bonnes pratiques en matière environnementale.

Nous ne pouvons pas ignorer la menace du changement climatique. Nous appelons tous les Etats qui n’ont pas encore ratifié l’Accord de Paris à le faire, et invitons toutes les parties prenantes à mettre en œuvre de façon concrète et volontaire ces engagements. Soyez assuré, Monsieur le Président, que la France restera mobilisée pour préserver notre environnement et pour « édifier un monde digne des enfants ».

Je vous remercie./.

publié le 06/03/2017

haut de la page