Conférence d’engagement de contributions du HCR pour 2008

(Genève, le 11 décembre 2007)

* * * * * *

Monsieur le Président,

Monsieur le Haut Commissaire,

Mesdames et Messieurs les Délégués,

Je souhaiterais tout d’abord remercier le Haut Commissaire et le Directeur des Opérations pour leur présentation des besoins du HCR pour 2008. L’appel consolidé ainsi présenté nous montre l’ampleur du travail qui est devant nous et la nécessité d’un engagement renouvelé des Etats Membres. Je suis donc particulièrement heureux de vous dire ici l’engagement pris par la France d’apporter à l’action du HCR tout son soutien politique, diplomatique, opérationnel et financier.

Je souhaite réitérer le soutien complet de notre pays au HCR dans l’exécution de son mandat pour la protection des réfugiés et des autres personnes qui en dépendent et la recherche de solutions durables. La protection des réfugiés et le droit d’asile doivent être préservés dans le cadre des mesures indispensables visant à limiter les migrations irrégulières et, dans cette optique, la France se réjouit de la tenue du Dialogue du Haut Commissaire sur les défis de la protection qui commence cet après-midi même et qui s’attache à un autre enjeu majeur : les rapports entre asile et migrations.

2008 sera une année importante pour les relations entre la France et le HCR, grâce à la signature prochaine d’un accord-cadre. Outre une coopération institutionnelle, cet accord prévoit la mise à disposition de personnel, d’expertise et de moyens logistiques au HCR. Notre position au sein du groupe des principaux donateurs sera ainsi renforcée par d’importantes contributions en nature.

La France a, par le passé, démontré son engagement auprès de ses partenaires dans les situations de crise. L’affrètement de bâtiments militaires pour escorter les navires du Programme Alimentaire Mondial en Somalie illustre à ce titre notre soutien et notre contribution.

L’engagement de la France auprès du HCR passe aussi par sa représentation au sein du personnel. Le gouvernement français devrait mettre à disposition du HCR quatre nouveaux Jeunes Experts Associés portant ainsi à 13 le nombre de JEA financés en 2008, tant au siège que sur le terrain.

Pour 2008, je suis heureux de pouvoir vous annoncer un engagement français à hauteur d’au moins 21 millions de dollars. Notre présence dans le groupe des grands donateurs sera ainsi maintenueet la France gardera une contribution financière à hauteur de ses engagements politiques. Tout comme les années précédentes, notre contribution devrait être non affectée à plus de 70 %, donnant ainsi au HCR la souplesse nécessaire pour compenser l’insuffisance de ses ressources régulières.

En conclusion, je tiens à nouveau à vous exprimer, Monsieur le Haut Commissaire, le plein soutien de la France dans l’accomplissement de votre mandat et la gratitude que nous éprouvons pour votre action personnelle.

publié le 21/06/2011

haut de la page