Engagement de la France au sein du Fonds mondial

Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, a reçu le 15 février 2017, Mark Dybul, directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, qui s’est également entretenu avec Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’Etat au développement et à la Francophonie.

Cette visite était l’occasion de réaffirmer le fort engagement de la France au sein du Fonds mondial, dont elle est le deuxième contributeur depuis sa création. Cet engagement financier a été renouvelé en septembre 2016 à hauteur de plus d’un milliard d’euros pour les trois prochaines années.

Cette contribution s’inscrit dans le cadre des priorités de la France pour la santé mondiale, de renforcement des systèmes de santé, de défense des droits humains et de prise en compte des populations les plus vulnérables, des jeunes et des femmes dans les programmes de santé.

Ces entretiens étaient enfin l’occasion d’évoquer les résultats atteints par le Fonds mondial sous la mandature de Mark Dybul, qui quittera prochainement ses fonctions. Depuis sa création, le Fonds mondial a permis la mise sous traitement antirétroviral de plus de 10 millions de personnes.

publié le 16/02/2017

haut de la page