La Villa des Ormeaux

JPEG

La Mission permanente de la France a son siège à la villa "Les Ormeaux", sur la rive droite du lac, dans un environnement naturel préservé et au cœur de la Genève internationale.

Cette villa a été construite en 1835 dans le style gothique anglais par Georges Haldimand, qui vivait alors à Londres, mais avait des attaches à Genève. La propriété a ensuite été acquise en 1850 par Alfonse Favre, professeur de géologie agrégé et membre de diverses institutions scientifiques suisses ou genevoises.

JPEG Esprit curieux et grand voyageur, Alfonse Favre fit de la villa un centre brillant de la vie sociale et culturelle à Genève. Les Ormeaux ont ainsi reçu la Société helvétique des Sciences naturelles, un congrès du Christianisme social, un congrès des Orientalistes mais aussi nombre de personnalités éminentes et des exilés...

C’est ainsi que l’un des fils de Louis-Philippe Ier (roi des Français de 1830 à 1848) le duc d’Aumale, lui-même grand voyageur, esprit curieux et fameux collectionneur d’oeuvres d’art, y fit plusieurs séjours avec sa famille entre 1863 et 1874 à l’invitation d’Alfonse Favre et de sa femme. Le Shah de Perse, Nasser-al-Din Shah Qajar, y vint en juillet 1873 à l’occasion d’un voyage d’agrément qu’il faisait en Europe ; et bien d’autres personnalités de la haute aristocratie, du monde politique et du monde culturel et scientifique ont séjourné en ces lieux.

La villa des Ormeaux a été vendue par les petits-enfants d’Alfonse Favre à l’Etat de Genève en 1951. Elle est depuis occupée par la mission Permanente de la France auprès de l’Office des Nations Unies.

publié le 01/05/2013

haut de la page