Protection de l’héritage culturel et action humanitaire : opportunités, difficultés, complémentarités.

Après les bouddhas de Bamiyan en Afghanistan, les mausolées de Tombouctou ou la destruction d’Alep, le saccage du musée de Mossoul par Daesh en Irak en 2015 est un exemple récent d’un phénomène récurrent dans les zones de conflit.

La protection de l’héritage culturel va au-delà de la seule préservation de vieilles pierres : c’est un élément à part entière du vivre ensemble entre communauté, d’identité collective et in fine de sortie de crise humanitaire.

La Mission de la France à Genève organise vendredi 22 mai, de 10h à 11h30 un échange entre spécialistes et acteurs humanitaires (ONG, CICR, ONU, Etats) afin de définir les opportunités, les difficultés et les complémentarités d’une coopération sur le terrain.

L’ordre du jour de cette réunion est fixé comme suit :

- 10h00 : Mot d’accueil par M. Thomas Wagner, Représentant Permanent Adjoint ;
- 10h10 : Intervention de M. Peter Stone, Professeur à l’Université de Newcastle et représentant de Blue Shield, sur l’intérêt concret de protéger l’héritage culturel dans les zones de crise ;
- 10h30 : Temps de Questions – Réponses ;
- 10h45 : Brève intervention de Mme Blandine Blukacz-Louisfert, Cheffe de la Section Mémoire institutionnelle à l’ONU Genève qui évoquera la question de la préservation des archives et de la mémoire collective ;
- 10h50 : Brève intervention de Mme Elisabeth Decrey-Warner, Présidente exécutive de l’Appel de Genève, qui présentera les attentes de certains groupes armés non étatiques et les solutions possibles pour évoquer le sujet de la protection de l’héritage culturelle avec eux ;
- 10h55 : Echanges entre acteurs humanitaires ;
- 11h25 : Conclusion des débats ;
- 11h30 : Fin de réunion.

.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.

After the Bamyan Buddhas, the Mosques in Tombouctou or the city of Aleppo, the recent destruction of antics in Mossoul Museum by Daesh is another example of an usual phenomenon in conflict zones. The protection of cultural heritage goes beyond the mere preservation of old stones : it is a key element for community building, collective identity and in fine a possible way out of humanitarian crisis.

The French Mission in Geneva organizes on Friday the 22nd of May, from 10 to 11.30 amp, a dialogue between specialists and humanitarian actors (NGOs, ICRC, UN, States) in order to identify opportunities, difficulties and complementarity of a mutually beneficial cooperation on the ground.

Planned agenda :

- 10h00 : Introduction by Mr. Thomas Wagner, Deputy Permanent Representative ;
- 10h10 : Intervention from Mr. Peter Stone, Professor at Newcastle University and Blue Shield Representative, on the interest of protecting cultural heritage during crisis ;
- 10h30 : Q&A ;
- 10h45 : Short intervention from Mrs Blandine Blukacz-Louisfert, Head of Institutional Memory Section at UNOG, on the preservation of archives and common memory. ;
- 10h50 : Short intervention from Mrs Elisabeth Decrey-Warner, Executive President of Geneva Call, on armed groups’ expectations and ways to engage with them regarding protection of cultural heritage ;
- 10h55 : Open discussion ;
- 11h25 : Conclusions ;
- 11h30 : End of the meeting.

publié le 15/05/2015

haut de la page