Santé – Retour d’expérience sur l’épidémie Ebola.

L’épidémie de maladie à virus Ebola a touché directement l’Afrique de l’Ouest et a provoqué, selon les données OMS du 7 octobre 2015, 11 312 décès dans les 3 pays affectés (Guinée, Libéria et Sierra Leone) sur un total de plus de 28 457 cas.

JPEG
La situation épidémiologique semble actuellement sous contrôle bien que le risque de chronicité n’est pas encore écarté.

La France, qui est intervenue sur le terrain aux côtés de ses partenaires européens et internationaux organise le 29 octobre 2015 une journée consacrée au retour d’expérience (RETEX) avec l’ensemble des parties prenantes, nationales et internationales.

Cette conférence de haut niveau, organisée à Paris sous la présidence de la secrétaire d’État chargée du Développement et de la Francophonie, Annick Girardin, aux côtés de Thierry Mandon, secrétaire d’État à la Recherche, et de Chrystos Stylianides, commissaire européen et envoyé spécial pour Ebola, accueillera plus de 300 participants. Elle associera les organisations internationales, les acteurs sanitaires, économiques et politiques des pays touchés, les opérateurs, ainsi que les organisations non gouvernementales, impliqués dans la gestion et la coordination de l’action de terrain. Cet évènement sera l’occasion d’analyser les modalités d’action retenues pour en tirer les enseignements pertinents et illustrer la nécessité d’une réponse globale et intégrée, associant le soin, la recherche, la formation, la gouvernance, la logistique, la coordination, les secteurs publics et privés, bilatéraux et multilatéraux.

L’enjeu sera d’amener la communauté internationale à se doter d’outils de gestion de crise et à atteindre des capacités de résilience de niveau adapté.

Pour y parvenir, et en vue de préparer la conférence de haut niveau sur la sécurité sanitaire de mars 2016 organisée par la France avec le concours de l’OMS, le RETEX élaborera des recommandations en matière de gestion de crise sanitaire, susceptibles d’éclairer les réflexions nationales et internationales comme modes d’action pour la prochaine crise.

La France est mobilisée dès le début de la crise pour combattre le virus et prend toute sa part dans cet effort.

publié le 28/10/2015

haut de la page