Syrie - Dégradation de la situation des droits de l’Homme à Alep

Salle des droits de l'Homme et de l'Alliance des civilisations, Palais des Nations
Salle des droits de l’Homme et de l’Alliance des civilisations, Palais des Nations
Salle des droits de l'Homme et de l'Alliance des civilisations, Palais des Nations
Salle des droits de l’Homme et de l’Alliance des civilisations, Palais des Nations
Mme Elisabeth Laurin, Ambassadeur, Représentant permanent de la France auprès des Nations unies à Genève et autres organisations internationales en Suisse
Mme Elisabeth Laurin, Ambassadeur, Représentant permanent de la France auprès des Nations unies à Genève et autres organisations internationales en Suisse
UN Photo / Jean-Marc Ferré

Une session spéciale du Conseil des droits de l’Homme consacrée à la dégradation de la situation des droits de l’Homme à Alep s’est tenue aujourd’hui 21 octobre 2016. Cette session s’est tenue à la demande d’un groupe de 16 Etats membres, dont la France.

Le Conseil des droits de l’Homme a adopté la résolution proposée par le Royaume-Uni. La France avait salué l’initiative britannique et appelé à un large soutien de cette résolution.

Ce texte renforcera la mobilisation du Conseil sur ce sujet majeur
, avec la mise en place d’une enquête confiée à la commission d’enquête internationale indépendante pour la Syrie pour documenter les crimes commis à Alep et établir les responsabilités de ces violations des droits de l’Homme.

La France a réaffirmé ses objectifs quant à la situation en Syrie :
• une cessation immédiate des bombardements sur Alep
• une trêve humanitaire libre et sans entrave.
• continuer le travail de documentation des crimes et des violations des droits de l’Homme, et permettre que les responsables soient poursuivis et un jour traduits en justice
.

La France continuera à demander à œuvrer pour que la Cour Pénale Internationale soit saisie.

Seule une solution politique permettra de ramener le pays à la stabilité et de lutter efficacement contre le terrorisme.

Retrouvez l’intervention de Mme Elisabeth Laurin, Représentant permanent de la France auprès des Nations unies à Genève et autres organisations internationales en Suisse ici.

publié le 21/10/2016

haut de la page